top of page

Arts du feu dans 5 villages en Alsace et Moselle : créations et savoir-faire ancestraux



Certains villages des Vosges du nord sont connus dans le monde entier grâce aux créations prestigieuses qui portent leur nom. En verre, en cristal ou en céramique, ces objets exceptionnels sont nés du mariage de la terre et de la flamme. Mais comment s’opère l’alchimie ? Vous saurez tout en visitant ces hauts lieux des arts du feu de Moselle et d’Alsace.




Cristallerie de Saint-Louis (57) : le site de créations de cristal le plus ancien de France

Fondée en 1586, une modeste verrerie devient, par décision de Louis XV quelque deux siècles plus tard, la très réputée « cristallerie royale de Saint-Louis ».


Plusieurs centaines de ses emblématiques créations en cristal sont conservées au musée La Grande Place. Elles illustrent l’évolution des modes et des techniques au fil des époques. L’exposition, conçue en spirale autour du puits central et d’un lustre spectaculaire, peut être complétée par une visite guidée des ateliers.


Site verrier de Meisenthal (57) : la renaissance d’un phénix

La verrerie voisine de Meisenthal a connu un destin plus tourmenté. Indissociable de l’Art Nouveau et du Nancéien Émile Gallé, la manufacture ferme en 1969, après plus de deux siècles et demi d’activité.


La fin d’une histoire ? Que nenni… La réhabilitation du Site Verrier permet à Meisenthal de revivre aujourd’hui. Ainsi, le musée du verre retrace 300 ans de tradition verrière et abrite notamment une splendide collection de Gallé.


Au Centre International d’Art Verrier, vous admirerez les souffleurs de verre en pleine fabrication des célèbres boules de Noël de Meisenthal. Enfin, la monumentale halle verrière accueille désormais spectacles et expositions dans un cadre saisissant.

Site verrier à Meisenthal, fabrication traditionnelle de verre avec des souffleurs
Site verrier à Meisenthal

Les créations en cristal du Musée Lalique (67) : un Champenois en Alsace

Un autre grand nom de l’Art Nouveau a laissé son empreinte dans les Vosges du nord : René Lalique. Aujourd’hui encore, c’est à Wingen-sur-Moder que sont produites les créations en cristal de l’infatigable entrepreneur et de ses descendants.


Dans le musée qui leur est consacré, on prend toute la mesure de leur génie. Bijoux, flacons de parfum, objets de décoration, tout au long de leur vie, les Lalique ont été les ambassadeurs du raffinement français.


Le musée Lalique propose des visites pour découvrir la magie du cristal en Alsace, toutes les infos ici.


Grès de Betschdorf (67) : l’éclat du cobalt

Un peu plus loin, deux autres villages alsaciens se distinguent également par leur savoir-faire pluriséculaire.


Ainsi, le grès au sel de Betschdorf, avec son émail bleu flamboyant, se décline en multiples objets du quotidien. Ils sont réalisés de manière artisanale par des maîtres potiers devenus rares, mais qui ont à cœur de perpétuer leur art selon des méthodes ancestrales.


Village de potiers de Soufflenheim (67) : savoir-faire et tradition à votre table

De même, les poteries culinaires en terre naturelle de Soufflenheim sont toujours façonnées et décorées à la main par des artisans passionnés. Ils vous invitent à visiter leurs ateliers et à partager leur amour du beau et de la tradition.

La poterie de Soufflenheim et le savoir-faire d'exception des potiers.
Les potiers de Soufflenheim et leurs poteries, élaborées avec l'argile de la forêt de Haguenau

Vous voulez en savoir plus sur les poteries de Betschdorf et de Soufflenheim ? Consultez cet article qui retrace l'histoire des potiers dans le temps.


Cinq villages, cinq ambiances, mais tous ont en commun des savoir-faire multiséculaires préservés et toujours bien vivants. Découvrez cet article sur les poteries de Soufflenheim. L’ensemble des poteries sont référencées et certaines proposent des visites de leurs ateliers.



Découvrez sur la carte, les villages au savoir-faire ancestraux (matérialisés par un point bleu) et les gîtes et chalets d'Emilie (en rouge) tout proches de ces lieux d'intérêts d'arts du feu à visiter.


26 vues0 commentaire

Comments


bottom of page