top of page

Traditions de Pâques en Alsace Moselle : des coutumes toujours bien vivantes

Temps fort de la tradition chrétienne, le week-end de Pâques est rythmé par plusieurs coutumes mélangeant le sacré et le païen. En Alsace et en Moselle, elles sont souvent héritées de notre passé germanique. C’est ce qui fait que les fêtes de Pâques sont si spéciales ici. Nous vous invitons à (re)plonger dans ces traditions alsaciennes bien de chez nous.


Vendredi Saint : le jour où les traditions de Pâques commencent en Alsace-Moselle

Ce jour, férié en Moselle (57), dans le Bas-Rhin (67) et le Haut-Rhin (68), fait chaque année des envieux dans le reste du pays ; un «  privilège » que l’on doit à l’annexion des trois départements par l’Allemagne en 1871. Dans la plupart des provinces de l’Empire, cette journée était en effet chômée pour commémorer la mort de Jésus Christ. Les trois territoires, redevenus français en 1918, ont conservé ce droit depuis lors.


Cloches et crécelles de Pâques : les traditionnels sons du week-end

Dans les traditions alsaciennes et mosellanes, les cloches des églises ne sonnent plus le vendredi ni le samedi. Parties à Rome se faire bénir par le Pape, elles rentrent le dimanche matin et retentissent à nouveau pour annoncer la messe de Pâques. En leur absence, les crécelleurs prennent le relais. Tôt le matin, à midi et au crépuscule, les servants d’autel parcourent les rues des villages en faisant virevolter leurs crécelles et en annonçant à tue-tête « Angélus ! ». Lors de leur dernière tournée du samedi, ils déambulent avec une charrette prête à recevoir les petits présents que les habitants leur donnent en récompense de leur dévouement.


Le lapin de Pâques alsacien : un héritage germanique

Comme partout en France, le dimanche matin est consacré à la recherche frénétique des œufs en chocolat. Mais ici, c’est le lapin, ou plutôt le lièvre de Pâques (Osterhase en allemand), qui prend soin de déposer les précieuses friandises dans un nid caché dans le jardin.


Lapin de Pâques ou Lièvre de Pâques, une des traditions alsaciennes et mosellanes la plus populaire
Célèbre coutume en Alsace-Moselle : Le Lièvre de Pâques ou Lapin de Pâques

Le lammele : savoureux à souhait

Autre particularité « animalière » de la région, le lammele (lamala dans le Haut-Rhin), une génoise ultra moelleuse, cuite dans un moule en forme d’agneau pascal. Ce tendre biscuit se déguste traditionnellement au petit-déjeuner le dimanche de Pâques. On le trouve dans toutes les boulangeries de Moselle et d’Alsace, mais vous prendrez également plaisir à le confectionner vous-même.



Lammele, Lamala, agneau de Pâques traditionnels alsaciens, une des traditions alsaciennes populaire en Alsace et en Moselle
Agneau Pascal dit Lammele ou Lamala de Pâques en Alsace-Moselle

Oschterputz : le grand nettoyage

Quelques jours avant Pâques, il est d’usage de faire un grand ménage de printemps. On s’attelle ensuite à la décoration de sa maison et de son jardin. Autrefois, on suspendait aux branches de vrais œufs, vidés puis peints à la main. Comme pour Noël, il est à la fois facile et tendance de réaliser ses propres décorations pour amener de la gaieté à son intérieur.


Aujourd’hui encore, ces coutumes se perpétuent dans les villages d’Alsace et de Moselle. Pour vivre ces traditions alsaciennes de la période pascale avec nous, profitez du long week-end de 3 ou 4 jours, et mettez le cap à l’Est. Réservez vite votre chalet à la Petite Pierre pour un séjour qui promet de nombreuses découvertes culinaires et culturelles.

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page